Les boucles d’oreilles dormeuses.

La mode des années 1840 à 1860.

A la fin des années 1840, un nouveau style de coiffure couvrant les oreilles, quelles que soient les circonstances, provoqua une éclipse des boucles d’oreilles.

Les cheveux étaient partagés en deux bandeaux tirés sur les oreilles, puis ramassés en un chignon à l’arrière de la tête. Cette coiffure ou autre coiffure cachant les oreilles était portée par la reine Victoria, comme en témoigne cette photo.

Portait de la Reine Victoria, oreilles couvertes.

Portait de la Reine Victoria, oreilles couvertes.

 

C’est ainsi que pour les grands soirs ou les cérémonies, les femmes ne se paraient plus de pendants, qui auraient été cachés par leur nouvelle coiffure. A la place, elles portaient des diadèmes à motifs guirlandes qui encadraient le visage et retombaient en pampilles sur les côtés.

En journée, les femmes portaient des bonnets à larges bords noués sous le menton par des rubans qui faisaient des broches de col et boucles d’oreilles des accessoires superflus.

 

L’apparition des boucles d’oreilles dormeuses.

Un seul modèle de boucles très simples, fines et légères, faites d’une seule pierre, « les dormeuses » étaient porté par les femmes du milieu du XIXème siècle.  Pourquoi s’appellent-elles les dormeuses ?

Parce qu’elles ont été conçues pour se reposer sans les quitter, pour empêcher le trou du lobe de se refermer.

Simplement en or ou bien serties de pierres précieuses, le plus souvent le diamant, ou de perles fines, elles étaient prévues pour ne pas gêner dans le sommeil.

Parmi notre collection d’authentiques dormeuses anciennes, nous avons sélectionné 5 paires coup de cœur de dormeuses Bijoux Baume !

 

5 coups de cœur de dormeuses anciennes Bijoux Baume.

Boucles d’oreilles dormeuses grenats et diamants.

Dormeuse ancienne du 19ième siècle, chaque boucle d’oreille en ors jaune et blanc est sertie d’un grenat rond sur un serti soleil surmonté d’un petit diamant. Ravissantes et féminines, chaque boucle d’oreille dormeuse est sertie d’un grenat aux nuances chatoyantes.

 

 

 

 

Boucles d’oreilles dormeuses Lapis Lazuli.

Ravissantes dormeuses or jaune, elles sont serties fleur de lysées d’un lapis lazuli cabochon surmonté d’un petit motif en or blanc.
Il est intéressant et peu fréquent de trouver des boucles d’oreilles serties de lapis lazuli, pierre d’un bleu profond et intense.

 

 

Boucles d’oreilles diamants et or jaune.

Chacune des boucles d’oreilles est sertie d’un diamant taille brillant qui retient à sa base en trembleuse un autre diamant taille brillant serti à griffes.

Le serti Soleil donne un effet de rayonnement intense à ces boucles d’oreilles des années 1950-1960, splendides.

 

Boucles d’oreilles anciennes or rose perles fines.

Chaque boucle d’oreille dormeuse est constituée d’une plaque d’or ourlée et sertie en applique d’un décor étoilée serti de perles fines. Le fermoir est à brisure par l’avant.

Ravissantes, ces dormeuses en or rose du 19ième siècle sont dans un état exceptionnel de conservation.

 

 

Boucles d’oreilles jade et diamants.

Chaque boucle d’oreille ancienne est sertie d’un diamant taillé en rose en serti clos qui soutient en pampille un autre diamant taillé en rose en serti clos puis une plaque de jade ovale gravée d’une fleur et cerclée d’or.
L’alliance du jade et des diamants est splendide.

Découvrez toute notre collection de dormeuses, anciennes ou de style ancien.

 

Pour toute recherche ou question, n’hésitez pas à nous envoyer un message :

A bientôt !

baume_logo

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *